l’Arabie saoudite: Un contrats d’armement signés avec les Etats-Unis, 48 hélicoptères Chinook l’Arabie saoudite: Un contrats d’armement signés avec les Etats-Unis, 48 hélicoptères Chinook
110 milliards de dollars de ventes d’armes… Le chiffre annoncé par la Maison Blanche le 20 mai, lors du déplacement en Arabie Saoudite du... l’Arabie saoudite: Un contrats d’armement signés avec les Etats-Unis, 48 hélicoptères Chinook

110 milliards de dollars de ventes d’armes… Le chiffre annoncé par la Maison Blanche le 20 mai, lors du déplacement en Arabie Saoudite du président américain Donald Trump, a de quoi donner le vertige. La somme représente, au choix, plus de trois fois les exportations d’armement américaines réalisées en 2016, qui avaient atteint 33,6 milliards de dollars selon la DSCA (Defense Security Cooperation Agency), ou six fois les exportations d’armement françaises en 2015, année pourtant exceptionnelle (16,9 milliards d’euros de prises de commandes). Selon le secrétariat d’Etat américain, les ventes concernent des chars, des hélicoptères, des frégates, des patrouilleurs, des pièces d’artillerie, des systèmes de missiles et de commande-contrôle, mais aussi la formation et l’entraînement associés, ainsi que la maintenance.

Cette série d’accords est exceptionnelle, à la fois par son nombre et son ampleur. Le chiffre de 110 milliards de dollars est-il pour autant crédible? Il semble bien que non. Le budget de défense saoudien est estimé à 50,9 milliards de dollars en 2017 par le cabinet IHS Jane’s: on voit mal comment il pourrait encaisser 110 milliards de contrats, même étalés sur plusieurs années. Dans un rapport de juin 2016, IHS Jane’s estimait d’ailleurs le potentiel export de l’Arabie Saoudite à « seulement » 36 milliards de dollars sur les dix prochaines années.  « Sur les 110 milliards annoncés, il y a bien une vingtaine de milliards qui vont finir chez les Américains, mais au-delà, c’est de la com’, estime un industriel français, familier de l’Arabie Saoudite. C’est comme les 50 milliards d’euros promis à la France, dont on attend toujours une bonne partie… ».

 

challenges.fr

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × trois =