Cote d’Ivoire :Le procès de cinq anciens militaires ivoiriens  la procureure a requis sept ans de prison Cote d’Ivoire :Le procès de cinq anciens militaires ivoiriens  la procureure a requis sept ans de prison
Le procès de cinq anciens militaires ivoiriens, poursuivis pour l’enlèvement et la séquestration d’un avocat français à Abidjan en 2004, s’est terminé le vendredi... Cote d’Ivoire :Le procès de cinq anciens militaires ivoiriens  la procureure a requis sept ans de prison

Le procès de cinq anciens militaires ivoiriens, poursuivis pour l’enlèvement et la séquestration d’un avocat français à Abidjan en 2004, s’est terminé le vendredi 10 février à Paris. La procureure a requis sept ans de prison à l’encontre du seul militaire présent à l’audience, Charles-Olivier Rabet. Cet ancien adjudant du Groupe de sécurité présidentielle (GSP), est accusé d’avoir séquestré maître Xavier Ghelber et un autre Français, décédé depuis. L’avocat français, qui s’était rendu à Abidjan à l’époque pour un audit judiciaire sur la filière cacao pour le compte de l’Union européenne, avait été enlevé dans sa chambre d’hôtel. Un des avocats de l’ancien militaire ivoirien estime que cette affaire ressemble à une pièce shakespearienne… Donc, « beaucoup de bruit pour rien »… Selon ses dires, la cour doit se resituer dans le contexte de tension de l’époque avec l’aviation française qui venait de bombarder l’aviation ivoirienne à Bouaké. Me Habiba Touré est au micro de RFI.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + quatre =